La voiture autonome : une réalité déjà bien actuelle - ENSITECH
01 61 38 05 75

<BLOG/>

< La voiture autonome :
une réalité déjà bien actuelle />

voiture-autonome-ensitech

Publié le 08 avril 2021

Nous constatons tous que les nouvelles technologies et objets connectés prennent une place de plus en plus importante dans nos vies. Aussi, peut-être avez-vous déjà entendu parler de l’existence de voitures autonomes, des véhicules capables de rouler sans l’intervention d’un conducteur. 

D’ici 2025, près de 15 millions de voitures devraient être vendues chaque année dans le monde. 

Le fondateur d’Uber, Travis Kalanick, est particulièrement engagé à ce sujet et a récemment annoncé qu’Uber remplacerait à terme toutes les voitures par des voitures sans chauffeur.   

Apple de son côté prévoit de sortir une voiture autonome en 2024, avec une technologie de batterie de niveau supérieur.  

 


Le concept se développe également sur d‘autres moyens de transport comme le bus électrique sans conducteur, mis en service dans la ville de Malaga, dans le sud de l’Espagne, dans le cadre du premier projet type en EuropeLa Chine a également testé des taxis sans conducteur dans plusieurs villes. 

 

 Voitures Autonomes, comment fonctionnent-elles ?  

Grâce à des centaines de capteurs différents, les voitures autonomes seront capables de détecter de manière indépendante, sans assistance humaine, les personnes, animaux ou tous types de véhicules afin d’éviter les collisions. Sur les voitures de série avec pilote automatique, les capteurs sont cachés sous les panneaux. 


Source : https://autoblog.amag.ch/fr/comment-les-voitures-autonomes-peuvent-elles-voir 

 

Les voitures seront équipées de plusieurs technologies telles que des caméras, radars et lidars qui reconnaissent les objets environnants, des processeurs qui calculent la trajectoire de leur mouvement afin de pouvoir croiser d’autres voitures sur les différents itinéraires. 

Les différents capteurs seront également capables de collecter des informations sûres comme les conditions météorologiques et routières, la situation du trafic, les obstacles et objets à proximité de la voiture 

De nombreux composantcomme les capteurs d’accélération en trois dimensions ou de virage, la géolocalisation avec une précision de 0,5 m sont développés depuis une dizaine d’année et sont prêts à remplacer les yeux et les oreilles du conducteur.  

La 5G intervient pour permettre l‘échange de voitures et l’installation d’infrastructures avec des informations sur le trafic actuel.

 


 

Les réseaux mobiles 5G fournissent des débits de données plus rapides que les réseaux 4G et permettent de connecter des millions d’appareils simultanément.  

Ainsi, même en prenant en compte le temps nécessaire pour transférer les données des capteurs puis le temps nécessaire à l’ordinateur pour prendre des décisions, le temps de réaction des véhicules sera tout de même plus rapide que le temps de réaction d’un humain.   

Exemple de Scénario :  

La voiture A se déplace à une vitesse de 100 km/h, soudain la voiture B coupe la route. 

Afin d’éviter l’accident, il est nécessaire de prendre en compte les données des capteurs, des deux voitures et d’envoyer de manière centralisée quelques commandes à leurs actionneurs : pour la voiture A , et voiture B . 

 

Quels sont alors les avantages des voitures autonomes ? 

Tout d‘abord la sécurité. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, plus d’un million de personnes dans le monde meurent chaque année des suites d’accidents de voiture dont 70% sont le résultat d’une erreur du conducteur. Le pilote automatique est conçu pour diminuer voir supprimer ces situations. 

En plus de l’aspect sécuritaire, le confort semble être un des critères les plus attendus. Plus besoin de faire appel à un chauffeur personnel, lancer Netflix tout en étant assis à l’arrière sur le chemin retour du travail ou continuer votre réunion tranquillement dans les embouteillages ? De nombreux automobilistes en rêvent ! 

Quels inconvénients ? 

Dans un monde où presque tout peut être piraté, la question d’une cyberattaque sur une voiture entièrement automatisée suscite la réflexion. 

 


Par exemple, en 2015, deux hackers ont pris le contrôle d’une voiture via un système multimédia. L’action était planifiée, personne n’a été blessé. 

Les capteurs des véhicules sont des vecteurs d’attaques possibles et la technologie de capteur est vulnérable à l’usurpation d’identité. 

Allons plus loin … 

Et si les voitures volantes étaient la suite logique de tout cette émergence technologique ?  

 Tom Enders: un prototype de voiture volante avant la fin de l'année | Le Diligent

 

Il y a encore quelques années, cela nous paraissait tout simplement inimaginable. Des voitures volantes comme dans le film le 5ème élément ou encore Retour vers le futur. Et pourtant, aujourd’hui, cela semble plus réaliste car de nombreux chercheurs, ingénieurs et techniciens se sont investis dans ce projet. 


Les Japonais sont les 1
ers à avoir finalisé un prototype avec un pilote abord. Le modèle porte le nom de Skydrive, peut atteindre 2 mètres de hauteur et rester 5 min dans les airs. Equipé d’un moteur électrique, ce prototype utilise un système de décollage et d’atterrissage verticalSkyDrive sera testé en conditions réelles dès 2023. 

 


Auteur : Djokhar SALAMOV

Voici quelques articles qui pourraient vous intéresser :