Plan de relance de l’apprentissage, de quoi s’agit-il exactement ?
01 61 38 05 75

<Les news/>

<Plan de relance de l’apprentissage, de quoi s’agit-il exactement ?/>

Publié le 30 juin 2020

Durant cette période de crise sanitaire, les entreprises ont connu quelques difficultés, mais cela ne signifie pas pour autant qu’elles ne recrutent plus. Le gouvernement a décidé de donner un coup de pouce supplémentaire aux entreprises qui souhaitent recruter des apprentis.

Que propose l’état ?

Plusieurs mesures sont mises en place par le gouvernement pour palier au déficit financier de certaines entreprises afin de faire face à leur reprise d’activité. Ces aides concernent notamment le recrutement des apprentis en France. Un plan de relance de l’apprentissage a été proposé par le gouvernement pour donner suite à la réunion du 04 Juin 2020 à l’Elysée organisée avec les exécutifs et les partenaires sociaux.

Ce plan est basé sur quatre mesures phares présentées le 10 juin au conseil des ministres :

Pour les entreprises :

Le gouvernement versera une aide spéciale pour l’embauche d’apprentis du 1er juillet 2020 au 28 février 2021. L’aide sera valable pour tous les apprentis qui préparent un diplôme du CAP à la licence professionnelle, cela concerne les entreprises de moins de 250 salariés. Les entreprises de plus de 250 salariés, elles, devront atteindre 5% de leur taux d’apprentissage d’ici 2021.

Le montant des aides financières est de :

– 5 000 euros pour l’embauche d’un apprenti mineur
– 8 000 euros pour l’embauche d’un apprenti adulte

Le coût d’un apprenti de 21 ans et plus est évalué par le ministère à 175€/mois. La majorité de ces mesures seront intégrées dans le Projet de loi de finances rectificative pour 2020.

Pour les jeunes :

Le délai de signature du contrat d’apprentissage avec une entreprise est prolongé à six mois à compter de la date d’entrée en formation.

Les étudiants peuvent donc rester dans le centre de formation en apprentissage (CFA), sans contrat, pour une durée de 6 mois (contre 3 mois précédemment). Au cours de cette période, le CFA est financé pour assurer l’accueil des étudiants.

Que faut-il retenir ?

– Cette aide se substitue à l’aide unique versée la 1ère année
– Elle ne concerne pas les contrats de professionnalisation
– Elle est ouverte jusqu’aux formations Bac+3

En bref, un plan de relance pour encore plus d’alternance ! A vos candidatures !

Voici quelques articles qui pourraient vous intéresser :